S comme X100

Je lis passablement d’article en ce moment, surtout sur l’agregueur Tomen.de. Il y a pleins de choses intéressantes sur les photographes qui sont passés du matériel lourd à des choses sensiblement plus petites. Le concept n’a rien de neuf. Mais dans les années 60 et 70, les reflex avaient la taille des appareils télémétriques, voire comparable à des compact. Ce qui était réellement plus gros, c’étaient les moyens formats et les chambres. Il est clair qu’il n’y avait pas de compromis sur la qualité dans ce cas là. Avec l’avènement du numérique, les choses ont changé. Les reflex se sont démocratisés au point où ce sont les appareils compacts à objectifs interchangeables qui sont devenus plus chers. Les choses sont différentes. Certains iront chercher dans des tests les qualités de tel ou tel objectif ou appareil photo. Mais, c’est aussi comme dans les voitures, plus c’est gros plus c’est beau. Il y a aussi le syndrome du paparazzo qui sommeille en nous. Il nous faut absolument un gros zoom, que l’on exhibe parfois comme un symbole phallique. En ce qui me concerne, avec ma fille dans mes bras, il me faut souvent trouver d’autres moyens pour prendre des photos. Le X100s en est un. C’est petit, c’est compact, c’est très discret, ça ne s’entend pas, ça ne se sent pas et la qualité d’image est superlative. Bref, …10160993846_ae14718d9f_c

… J’ai un nouveau jouet. Certes, pour l’avoir, j’ai lâché le Voigtländer Nokton 50 f1.1, vous savez, mon copain… Et oui, il fallait bien choisir, et je pense qu’un jour j’irai rechercher un Nokton, plus petit peut-être… Mais ceci est une autre histoire. Revenons à nos moutons, euh… à notre appareil photo…

Comme je le disais, j’avais beaucoup aimé travailler avec le X100. Je me rappelle encore mon dilemme avant cet achat. Ça me hantait la nuit, j’hésitais, car à ce moment là c’était un investissement important, l’optique n’était pas interchangeable, il y avait des critiques importantes sur l’ergonomie et la réactivité de l’appareil. Ma femme à l’époque, à qui j’avais fait part de mes doutes m’a dit: « mais de toute façon s’il ne te va pas tu le revendras, vas-y essaie, fais-toi plaisir ». Je suis aller l’acheter, il m’a fallu ensuite quelques temps pour l’apprivoiser, savoir faire corps avec cette petite merveille. Certes la bête avait son caractère, plutôt bien trempé, pas facile à dompter et à maîtriser en toutes circonstances. Mais qu’est-ce que j’ai aimé ça. Les photos quand elles étaient nettes, elles étaient magnifiques, cette couleur, ces tons, ces contrastes, que ce soit en noir et blanc ou en couleur, c’était juste magnifique. Ce petit bout de verre et de métal, comme d’autres, avait ce pouvoir de sublimer des images et de les rendre hors du commun. J’aime ça, c’est en vérité ce que je recherche.

Après quelques temps d’utilisation, la frustration liée à son autofocus avait pris le pas et l’appareil fini relégué au fond d’un tiroir. Comme je lorgnais sur le XE-1, je me suis dit qu’il était temps de le revendre. Après une première tentative où j’avais renoncé, j’ai fini par m’en séparer… Avec regrets… Comment dire, au fil du temps s’était installé une relation presque sentimentale avec le X100. C’est très curieux… C’est un peu comme un instrument de musique, un appareil photo, au final, ça a une âme. Ces regrets m’ont accompagnés pendant longtemps. La bestiole me manquait.

10066571124_204f2e233b_c

Puis vint le X100s. Le même, mais en mieux. Avec apparemment tous les défauts du premier en moins. La réactivité en plus. Une qualité d’image encore améliorée. Et toujours ces couleurs si typiquement diapositive… Mais l’engin est cher et surtout rare. Impossible de le trouver sur le marché. Mon revendeur adoré ne l’a même pas en stock. Et il est toujours hors de prix… Mais le temps passe et récemment, un peu par hasard en déposant quelques rouleaux de 120 à développer (je n’ai pas la place actuellement pour remonter un labo dans mon appart), je vois un X100 en occasion. Je m’enquiers aussi du X100s. Il est en stock. Je tâte, je compare et j’évalue la situation. Le nouveau est effectivement comme décrit très réactif. L’ancien accuse son âge, pas bien grand, mais il est vrai quand on est mal né, on traîne ses défauts. J’évalue avec Monsieur Charles les possibilités de reprises. Elles sont bonnes. Quelques jours plus tard, je reviens avec mon Nokton 50 et un Fujinon XF 60. L’affaire est faite, je suis même étonné du prix dérisoire que je vais devoir rallonger pour acheter le X100s.

Je rentre chez moi, je l’essaie, je charge vite la batterie de rechange. Je le « pimpe » un peu à l’aide d’un gros bouton de déclencheur rouge (va falloir que je change ça, ce n’est pas assez discret). Et vite, l’heure de mon avion pour Paris arrive. Je ne savais pas si j’allais avoir le temps de me rendre au centre de Paris pour déclencher un peu avec le nouveau venu parmi mes appareils photos. Entre l’aéroport, le vol est l’hôtel j’ai le temps de réaliser quelques clichés. C’est impressionnant… Les bonnes sensations reviennent. J’essaie, je tripote les réglages, passe du format carré au noir et blanc, je jour et je m’exhalte. Définitivement, la bestiole est bonne.

10058561564_d96878bae7_b

Le lendemain, j’ai la possibilité de me rendre au centre de Paris. Depuis le train qui m’amène à la gare du Nord, je vois le Sacré Coeur. L’idée me viens d’aller me balader vers Montmartre et les escaliers de la butte. Il y avait une photo que je voulais réaliser depuis longtemps. L’idée n’est pas de moi, mais l’envie de faire ce cadrage me trottait en tête depuis longtemps. Ce qui est vraiment appréciable avec le X100s , qui l’était aussi avec le X100, c’est ce viseur optique hybride, où il est possible de voir l’extérieur de la scène. Ça permet comme sur un Leica M d’anticiper un cadrage et de voir ce qui pourrait entrer dans la scène. L’engin est petit, surtout lorsque le pare-soleil n’est pas monté, c’est vraiment vraiment discret. Beaucoup moins envahissant qu’un reflex. En me baladant dans les ruelles de Montmartre et aussi de Paris par la suite, j’ai réalisé à quel point il est intéressant de se promener léger, sans attirer l’attention. Cette qualité quasi furtive de cadrer et de prendre des images dans un silence complet. La nuit qui tombe ne pose pas de problème non plus. Le X100s est réglé en ISO auto jusqu’à 1600 ISO. Sur l’image, c’est quasiment transparent. Le bruit n’est pas spécialement perceptible. Je me surprend à en rajouter un peu dans mes noirs et blancs pour leur donner du caractère et enlever l’impression « de trop de netteté » de certaines images.

10105068653_d3f3894470_c

Mon verdict est que c’est un appareil impressionnant, avec son caractère propre. Ce n’est pas un choix seulement qualitatif. Je pense que beaucoup d’appareils se valent aujourd’hui et qu’il n’y a plus de saut qualitatif à partir d’une certaine gamme. Le choix se porte plus sur le plaisir, le ressentir ou l’ergonomie d’un appareil. Ici, c’est à l’ancienne, avec la possibilité de débrayer les automatismes. C’est un peu en ce qui me concerne comme un appareil école. Une manière dépouillé de se dépasser dans ses qualités photographiques propres. C’est une recherche de la photographie au-delà des attributs techniques. La qualité d’image est très bonne, comparable à beaucoup de maîtres actuels en la matière. Difficile de dire, à moins de prendre un compte-fils quel est le meilleur appareil du marché et accessoirement je m’en balance. Ce qui compte pour moi, c’est de pourvoir prendre des photos et d’avoir un très bon appareil photo presque dans la poche. C’est définitivement un bon choix.  Et personnellement, si j’arrive à mettre la main sur un X100 noir, je crois que je le prendrais. Un peu comme un objet de collection.

10115513603_4d6777f9b2_b

10124797254_684ab6c45e_c

10048007783_fa260f4ecf_c 10047865755_bd33fa8dca_b 10117401664_290c57edd2_c

Publicités

9 réflexions sur “S comme X100

  1. Finalement le X100 en noir, n’est pas une bonne affaire. Trop cher! Il va encore finir dans un tiroir. Après avoir passé une semaine a en vouloir un sur un site d’enchère, je crois que je suis heureux de ne pas l’avoir pris.

  2. Tu as très bien décrit ce que je pense de cette appareil qui ne laisse vraiment pas indifférent.
    L’amélioration du X100T lui donne je pense une utilisation plus sympa.

    Salutations!

  3. Bonsoir
    je suis un peu desepere et j ai a faire un choix difficile.
    J’ai rendez vous mercredi pour un x100s a 500e et un xe1 avec 18-55 a 400e
    Vous n etes pas le manitou d un forum de technophiles mais je pense et espere que votreavis pourrait m etre utile
    Merci

    1. La qualité d’image est la même. Le X100 demand plus de bouger, mais il est simple rapide et très silencieux. Par contre difficile de lui changer d’objectif. Il y a les excellent convertisseur grand angle et télé mais ce n’est pas la panacée. C’est un appareil qui est choix de vie photographique. Le XE1 permet de monter via adaptateur tous les objectifs produits ces 60 ans dernières années, parfois avec bonheur et pour pas cher. Mais c’est de la mise au point manuelle. Un Minolta Rokkor se trouve pour moins de 30€ et c’est bon. Le zoom standard de Fuji est très bine, c’est plus polyvalent, mons puriste que le X100s. Mais il ne faut en aucun cas être snob et prendre ce qui vous correspond. Les deux appareils sont identique en qualité, mais l’approche est différente. Je ne peux pas vous apporter une réponse tranchée, je ne connais pas votre profil photographique, mais les deux choix sont bons. Le X100s possède à mon sens quelques avantages photographiques, un visuel hybride et surtout optique…

      1. merci 🙂
        le x100s correspond tout a fait a ma demarche (je photographie quasi exclusivement avec un Ricoh grd3 ) et j’en ai envie depuis plusieurs années.
        J’ai en effet quelques objectifs argentiques que j’aimerais voir porte par le xe1 : un rokkor 58mm f1.4, 50mm Zeiss et un vivitar 24m f2.
        je crois que je vais prendre les 2 ! quitte a en revendre un au besoin
        Merci encore

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s