Les sommets de mon Fuji

Une de mes particularités, c’est que depuis quelques années je possède plusieurs appareils photos. Le syndrome s’est déclaré un jour que je photographiais l’îlot de la reine Elizabeth sur le lac Léman. Mon D300 de l’époque à pris la poussière et je me suis retrouvé pour la première depuis plus de vingt-cinq ans fois sans appareil photo. Alors ce jour là j’ai décidé d’en avoir un deuxième. J’ai acheté un D90. De ce « traumatisme » j’ai gardé la volonté d’avoir toujours plusieurs appareils photos à ma disposition. D’aucuns, dont votre serviteur, trouvent que j’en ai trop. Un beau jour j’ai décidé d’acheter un X100 en complément de mon D700 et du D7000. Je pense que ce fût le début d’une quête qui se termine certainement en ce moment. J’ai eu l’occasion d’essayer pleins de choses et de me faire une bonne idée d’un peu tout et sur tout ce qui concerne le matériel photographique.

12643073635_6b2a6e30ee_o

J’avais envie de me passer de ces envies, et pour ça il me fallait essayer. Avec le X100, j’ai découvert ou plutôt redécouvert, une forme plus compacte. Par la suite, j’ai plongé dans le reste de la famille X de Fujifilm avec beaucoup de satisfactions. J’ai acheté le X-Pro, le X100s et aussi le X-E1. Ces appareils avaient une forme rappelant les appareils télémétriques, et je pense que c’est cette part de rêve qu’ils véhiculent en plus de la qualité d’image. Aujourd’hui en plus du X100s, il me reste le X-E1, monté avec un viseur optique Zeiss et un objectif 18mm f2 Fujinon. Le but est d’avoir une bestiole pour la photo de rue, équipée d’une focale équivalente à 27mm, rapide et réactive, compacte et discrète. Et ce qui est étrange, c’est que c’est un peu contre-nature pour moi. J’aime bien les focales un peu plus longues, comme un 50mm bien lumineux, ou alors avec un angle bien plus large. Mais voilà, c’est justement ce qu’il faut faire. Parfois, il faut se faire vigueur. Il faut savoir changer son regard et sortir de sa zone de confort pour être toujours créatif.

12619209433_18453bf392_o

Le but aussi de la forme compacte est d’avoir toujours l’appareil avec soi, sans pour autant sacrifier l’image sur l’autel de la qualité. Le Fuji est un appareil extraordinaire, avec une qualité d’image bluffante. Je crois que c’est le but d’un appareil photo, produire des images qui, lorsqu’on les regarde, procurent ce sentiment qui vient du fond de notre âme, cette chaleur dans nos coeurs. Mais la famille X n’est pas exempte de défauts, loin de là. La réactivité parfois n’est pas au rendez-vous, surtout en faible lumière. Le sentiment d’avoir aussi un délai au déclenchement est aussi assez perturbant. Ce n’est pas un clac franc et clair. On a l’impression qu’il se prolonge, qu’il dure. Malgré cela, les Fuji ne sont pas devenus mes appareils photos de prédilection par hasard. C’est la qualité des images produites qui fait la différence.

13111141063_7a1ab4d584_on

Chez Fuji, j’ai essayé tous les objectifs de base, respectivement les 35, 18 et 60mm. Les trois offraient une qualité d’image exceptionnelle. Mais du côté de l’autofocus, il fallait repasser. C’est long, pas efficace et compliqué. Au point où j’ai carrément changé mon fusil d’épaule en utilisant que des objectifs manuels dessus. La qualité avec un Leica Summicron 50mm est superlative. Mais je voulais avoir quand même un appareil de rue, pour faire de la photo de rue avec un grand angle. Je vous me forcer à avoir un autre regard sur la vie qui m’entoure. Donc j’ai tout revendu et j’ai gardé le X-E1 avec un XF 18mm (et le X100s). Sur le X-E1, j’ai monté un viseur optique Zeiss pour avoir la possibilité d’être rapide, d’anticiper des cadrages, de faire un peu comme les réalisateurs au cinéma en voyant la scène au travers de ce petit bout de verre. Le Zeiss est lumineux, large et donne une idée des cadrages sans électricité.

13066420495_45c5de6010_o

Bref, tout réside dans la compacité. Avec le 18mm, équivalent d’un 27mm dans le monde du plein format, les possibilités de photographie sont innombrables, surtout que la combinaison permet de faire des images très rapprochées, presque de la macro, tellement l’objectif est proche de sa cible. L’ouverture à f2 permet d’avoir un bokeh relativement propre malgré cette focale courte. Le Fujinon 18mm f2 est souvent considéré par les personnes qui le passent en revue comme une mauvaise optique Fuji. En ce qui me concerne, soit j’ai une excellente copie, soit je ne comprends pas leur motivations. Je le trouve bon, très piqué, même à pleine ouverture. Les autres aberrations sont plutôt bien contenues, si ce n’est la déformation en barillet. Mais la prochaine version de Lightroom promet d’avoir les correctifs pour les objectifs Fuji. Donc, dans cette combinaison l’autofocus est bon, même rapide, et souvent il vise juste. Un inconvénient à mon sens, la mise au point électrique et l’absence de repère de position. C’est effectivement une des raisons qui m’a fait revendre les autres. On ne se refait pas, lorsqu’on est de la vieille école…

12643573624_b39c521892_o

L’outil est versatile, il permet de s’adapter à bien des situations. La qualité d’image aidant, la taille presque « misenpochable » rend ce petit photoscope vraiment agréable à utiliser dans bien des situations.

12619512344_26be687498_o

Pour conclure, c’est un excellent combo. C’est propre, faille à utiliser, c’est net, léger et efficace. Le fait de me forcer à voir autrement me plait bien. Ce n’est pas facile et ça me fait rechercher des angles et des points de vue originaux. Le fait que ce photoscope en plus possède un viseur électronique est un atout considérable. Certes, ce n’est que la première version. Il y a d’autres possibilités de nos jours, un peu plus rapides en autofocus, ou tropicalisées avec un écran qui pivote. Mais ce petit Fuji rempli bien son office. En tout cas en ce moment, je me marre bien avec et c’est ce qui est important.

12643083325_f4b7dc1303_o

12720455355_edc158a289_o

13019954575_1a9ac78864_o

12776729074_db994156fe_o

12628135504_0e51d39104_o

Publicités

24 réflexions sur “Les sommets de mon Fuji

  1. Bon aujourd’hui j’ai testé le X-E2 et le Fuji X-T1. Question vitesse et ergonomie, le premier n’est pas très loin du X-E1. Ce n’est pas un saut quantique… Le X-T1 possède vraiment un bon viseur. Dommage, car je préfère la forme du X-E ou du X-Pro. Je vais probablement attendre la seconde version du X-Pro…

    1. Bel article Mr Drago.
      Donc tu dis que le xe2 n’est pas un grand saut qualitatif (du point de vue image) que le 1? En d’autres termes, l’investissement ne se justifie pas?
      Dommage car je souhaite changer mon xe1 mais sans doute qu’il me faudra attendre encore.
      Le xt1 est un peu trop ‘bulky’…
      wait and see….
      à la revoyure!

      1. Avec sa molette de compensation à +/- 3EV, c’est un plus. L’écran à l’arrière est bien plus visible, la qualité est vraiment bonne. Mais ce n’est pas ça qui empêche de faire de bonnes photos. Pour le reste, les changements ne cassent pas trois pattes à un canard. La détection pour l’autofocus, avec les pixels dédiées. Mais là encore, en comparaison avec les mêmes objectifs sur les deux appareils, X-E1 et X-E2, pas de différences perceptible. Pour le X-T1 par contre, ce n’est pas la même chose. Le viseur est vraiment bon. C’est grand, précis, lumineux. La prise en main est bonne. Pour les molettes, c’est un peu comme pour le Nikon Df, il faut deux mains pour les manipuler. Presser le bouton et tourner. Mais c’est vraiment une belle bestiole. A voir par la suite, peut-être, peut-être pas.
        Pour en revenir à l’X-E2, même le vendeur du magasin, qui est un fan de Fuji, m’a déconseillée de faire l’achat. C’est pour dire.

    1. Tu n’es pas le seul à être rationnel avec les intentions mais moins avec les actes…une preuve que tu es un bon vivant et le fait que tu le reconnaisses, de la maturité 🙂
      Bref, je sens que je faire des choses irrationnelles là…dommage que cette fin de mois est un peu short, sinon… 😉
      Je vais peut-être revendre mon Biogon, au cas où ça t’intéresse…

      A presto meu amigo Dragao

  2. J’ai testé le Xt-1 et j’ai été assez surpris mais pas ébahi non plus… J’ai trouvé l’ergonomie moyenne. Si l’on vise de l’œil gauche comme moi cela vient presque inutilisable. Les accès aux boutons et molettes sont difficiles et certaines molettes tournent sans faire exprès…
    L’af en basse lumiere m’a bien déçu pour un modèle aussi récent. Il pompe c’est énervant !
    Le focus peaking est moins bon je trouve que le sony… Le viseur reste très bon et bien grand!
    Les images sont par contre de très belles qualités, ça bruite pas beaucoup. Son poid est insignifiant par rapport a mon 5dmkii :-)) et le 35f1.4 tout petit est génial 😉
    J’attend un futur xpro2 qu sera plus dans ce que je recherche…

    1. Ha, j’oubliais trop d’électronique tu trouves pas sur les objos…. Pas de bagues de repères pour l’hyperfocale. La mise au point Manuel passe par les moteurs…. La mécanique… La belle mécanique… Ca manque…

      1. Salut Alain, ben vois-tu, j’ai revendu tous mes objectifs Fuji. Je les trouvais très bons, mais l’AF est devenu presque contre nature chez moi. J’ai deux systèmes actuellement. Le M et le F. Le M se monte très bien sur mes Fuji. J’aime la qualité d’image et les autres artifices ne me convient pas. En ce qui concerne le XT1, je partage pas mal ton opinion. Mais je suis partagé. Sur l’A7, les images étaient magnifiques dans certaines conditions, mais pas facile non plus à obtenir. La mise au point très difficile sans la loupe.C’est pour la belle mécanique que je suis passé en monture M.

      2. Les optiques Fuji ont vraiment une qualité optique très bonne mais c’est juste dommage que Fuji aille opté pour un système 100% électronique… J’aime bien la mise au point Manuel mais par contre je l’aime beaucoup moins au travers d’un evf. Comme tu le dis la loupe c’est pas pratique et lent et souvent pas au bon endroit et le focus peaking lorsque tu es à F1.4 c’est trop juste! Pour moi ses optiques fonctionnent bien avec des systèmes télémètriques, je sais pas comment tu fais avec le df d’ailleurs… Avec le 5Dmkii j’ai même pas envie d’essayer…
        D’ailleurs le seul que j’adore en manuel c’est mon rolleiflex… Et ça c’est de la belle mécanique 🙂

      3. Ben depuis 3 ans à peu près, je fais exclusivement à 99% de la mise au point manuelle. J’ai constaté que j’étais plus efficace comme ça. Le Fuji XE1 avec l’objectif de 18mm est très efficace et répond vraiment bien. Mais c’est un grand angle. Le focus peaking avec les objectifs M (Voigt, Zeiss et Leica et même Minolta) sur les Fuji fonctionne bien. La mise au point est lente au premier jet, mais ensuite tu claques. Efficace quand même! Même sur des gosses. Avec le Df, je dois dire que ce n’est pas des plus efficace. C’est pas evident d’aller chercher la mise au point valablement avec le rond et les deux triangles. Mais je m’y suis fait et ça marche. Le Df à beaucoup de tares, mais il a pour lui d’avoir une qualité d’image assez surprenante. J’adore! En fait, il n’y a pas de bonne méthode ou de mauvaise méthode. Il y a plus d’affinités avec une manière de faire plutôt qu’avec une autre. Mais il est clair que le mieux reste le télémétrique. Ça commence à être abordable avec un M9 ou un argentique Bessa, M6 ou ZM. Le M9 a lui aussi pleins de tares, mais quaetion qualité d’image à bas ISO, je n’ai pas trouvé mieux. C’est juste fabuleux. C’est net à f1.4 comme un Nikon à f2.8. Mais c’est normal aussi vu le prix. Nikon est plutôt pourri à pleine ouverture d’ailleurs sur ses 50mm. Moi aussi j’aime cette belle mécanique. Merci pour la visite et pour ce bel échange.

  3. Bonjour
    Je fais le même constat que vous : le 18 est très bon.

    Pour la combo idéale, la mienne est un Xpro et un 27mm. Pour le street c’est parfait. Pour le voyage j’ajoute le 18 dans une poche. J’ai vendu le XF 18-55 trop lent et trop gros sans avoir la performance.

    J’ai posé un thumb up et colle le bouton Disp. La prochaine étape c’est de recouvrir le bouton Q qui est trop accessible tout comme un tas de bidules qui ne devraient pas y être sans protection… Mais là ça commence a s’appeler un M9…

    Tout ça pour dire que c’est un trės bon view Finder

    👍

    1. Tout d’abord, merci pour votre commentaire, c’est précieux. Pour le 27mm, je me suis souvent tâté à son propos. Si l’occasion se concrétise, peut-être que je me laisserai tenter. Après avoir essayé, ce qui me grise le plus chez Fuji, c’est le 56mm f1.2. Redoutable. Mais comme j’utilise souvent du Leica ou du Voigtlaender sur le Fuji, je ne voit pas forcément le besoin si ce n’est l’autofocus de le prendre. Mais là aussi, les occasions vont devenir moins rares et peut-être, qui sait…

      En ce qui concerne le Leica M9… Hmm, effectivement, c’est le rêve ultime de bien des utilisateurs de Fuji. Mais chaque système a ses bonnes choses et ses problèmes. Mais c’est vrai aussi que une fois que l’on a mis le pied dans la pastille rouge, on attrape bien vite le virus.

      Merci pour cette visite.

  4. Bonjour
    Je viens d acheter un Ricoh gr et j hesite encore a lui trouver un antidote chez fuji
    x100s, xt10, xe2, xpro1 ou xe1.
    Ce dernier aurait ma faveur compte tenu de son prix en occasion en attendant un xpro2et x200.
    Vous avez adapte un viseur Zeiss 18mm qui coute 400euros sur le xe1. j’imagine qu il doit etre super mais a ce prix pourquoi ne pas avoir conserve le xpro1? Utilisez vous ce viseur sur d autres appareils ?

    1. Le viseur, je l’ai eu en occasion, et évidemment je ne l’ai pas payé la fortune astronomique que vous décrivez. Le X-Pro fait partie de ma panoplie. Mais je m’efforce d’utiliser le XE1 avec un grand angle. Exercice oblige. Le
      Viseur externe est un plus, mais ce n’est pas obligatoire, loin de là. Maintenant le
      X-Pro1 est aussi devenu bon marché en occasion. Moins de 400 €. C’est un bon deal aussi. La qualité d’image étang identique, c’est un bon choix aussi.

      1. Merci pour cette reponse rapide. A 400e je n aurais que le boitier du xpro1, mais c est déjà ca ! Apparament le viseur non electronique ne cadre qu a 80/100. Beaucoup d utilisateurs se résigneraient a utiliser l EFV pour cette raison
        Quant au x100s cet idem. Cela dit pour avoir mit l œil dedans c est un regale.

      2. oui c’est un régal. Faites un tour sur Flickr, tapez les mots clés X100s et XE1 ou X-Pro1 pour voir les images. Il y a pas mal de choses, c’est un bon moyen de se faire une idée.

  5. J’aime beaucoup votre reportage
    Je suis sur xt1 depuis 1an avec le 18-55
    Et j’ai très envie du 56mm 1.2
    Mais le budget est trop important,
    Par contre j’ai vu d’occasion un Summicron 50 mm qui me tente bien
    Quel est votre retour d’expérience sur les optique Manuel ?

    1. Bonjour et merci pour votre visite. Pour le 56mm f1.2, cherchez-le en occasion, s’il est moins de 2/3 du prix neuf, c’est une bonne occasion. Je ne sais pas en France, mais il y a pleins de cash back chez Fuji pour avoir une ristourne. C’est un très bon objectif, très bon très propre. Très piqué avec un joli bokeh.
      Pour le Summicron, il est possible d’en trouver mais ils ne sont à ma connaissance pas moins chers que le 56mm, en tout cas pour un modèle en bon état. Le type IV est très bon, le type V pareil. Il y a aussi une très bonne alternative avec l’excellent Voigtlaender Nokton VM 50mm f1.5 Asph. C’est très net et précis et ça va bien avec le Fuji, très bien même. Maintenant pour faire un essai et se faire la main la mise au point manuelle, je conseille un bon vieux Minolta Rokkor 50mm f1.8 à aller chercher sur eBay ou ailleurs dans le même genre pour 30€ et de se faire la main avec. Il faut lui adjoindre une bague d’adaptation à 15€. C’est bon moyen de savoir si on aime la mise au point manuelle.

  6. bonjour, très chouette page, très claire. ayant un xt 1 avec un 18-55, je cherche une version plus compacte et j’hésite entre le 27, 23 ou 18. le 27 est chouette pour sa compacité mais ouvrture en 2.8, le 23, moins compact en f2 (en f1.4 j’adorerai mais budget trop élevé) et le 18, j’hésite à cause des commentaires…..pour des photos de paysages, ciel à faible luminosité principalement (quelques photo de sport mais ce ne sera pas l’activité principale). Auriez vous quelques conseils? merci

    1. Hello Carole, dans le plus compact, il y a le 18, pas facile à utiliser dans toutes les circonstances, mais c’est compact et même si les critique le mette à bas, c’est un excellent objectif. Pour la photo de laboratoire il y aurait quelque chose à redire, mais dans la vraie vie je n’ai jamais hésité à le prendre pour faire toute sortes de photographies. A f2.8 il n’y a plus rien à lui reprocher. C’est de la balle bien supérieure à bien des Nikon ou de Canon. C’est un excellent choix. Mais la focale n’est pas facile à maîtriser, même aujourd’hui pour moi. Un bon choix est de le prendre en occasion achat et revente au même prix en ce moment à environ 300 CHF/EUR/$. Un très bon choix. Pour le 27 je ne sais, f2.8 c’est rébarbatif en 40mm. Les 23 sont fantastiques, j’ai le 1.4 et je l’adore, mais il n’est pas spécialement compact. Le 35 f1.4 est aussi un très bon choix, mais il faut aimer la focale. Voilà, bonne chasse. A bientôt et merci de la visite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s