Df ou pas?

Dans un de mes précédent articles, je  me suis posé beaucoup de questions quant à l’avenir et à l’obsolescence de mon Nikon D800. Depuis de longs mois, cet appareil exceptionnel est resté dans une armoire à prendre la poussière. Sa valeur de revente étant encore haute, c’est le moment de le revendre. Depuis plusieurs semaines, je me demande qu’est-ce que je peux faire avec. J’ai bien essayé de le réutiliser, de refaire des photos avec quelques bouts de verres géniaux. Mais il est définitivement trop gros et trop lourd. Alors quelle est la solution? Larguer complètement Nikon? Ou trouver une solution chez Nikon?

15756035827_a8c1fe9d71_o

Une de mes voies d’exploration actuelles est de lorgner du côté du Nikon Df. J’ai remarqué que je n’avais pas besoin du large nombre de pixel du D800, fichiers trop lourds et optiques de compète. Sensible aux micro-bougés. En regardant mes photos réalisées ces cinq dernières années, j’ai remarqué que celle qui me procuraient beaucoup d’émotion ont été réalisées avec un D700. Ce dont j’ai besoin, c’est de garder cette polyvalence du reflex mais avec un poids réduit que ce soit du côté de la charge sur mes épaules et ainsi que celui du poids des fichiers. Le D800 allait trop loin à mon goût de ce côté là. J’ai aussi écrits sur le Df. Mes conclusion étaient qu’il était trop cher pour ce que c’était. Mais depuis son prix à baissé et mon vendeur préféré peut me le vendre contre mon D800 et une rallonge de 500 CHF (env. 400 €). A ce prix là, c’est un bon deal. L’ayant eu dans les mains ces dernier jours, j’ai pu comparer le poids de la bête avec un D800 et mon M9. C’est très comparable avec le Leica que ce soit en masse ou en encombrement (presque). D’un point de vue utilisation, je pense que les molettes sont plus dans ma ligne ergonomique que les boutons fonctions comme sur le Sony A7. L’A7 est une très bonne bécane, la qualité des images est vraiment très bonne. Mais les boutons me filent des boutons.

Donc pour en revenir au Nikon Df, voici un peu ce qui me motive. Il me faut changer de Nikon ou revendre tout mon matériel Nikon. Dans ce dernier cas, je pense actuellement le garder. J’ai trop de plaisir à utiliser certains bout de verre. Il me manque certes un bon 50mm pour Nikon, un Zeiss Makro Planar 2/50 ZF2 serait certainement optimal. La qualité d’image est bien meilleure que n’importe quel objectifs Nikon de focale équivalente. Il y a aussi le Sigma ART1.4/50 qui est aussi une bonne option. Les Otus étant pour l’instant inaccessibles. J’ai quelques 50mm Ais et un Contax CY Planar que j’ai converti en monture Nikon, je serai bien curieux de voir comment ils fonctionnent. Peut-être que le rendu sera surprenant. Peut-être que je vais les vendre…

Ce qu’il y a aussi d’intéressant est la qualité d’image du Df. Un capteur avec relativement peu de pixels, 16 millions. C’est largement suffisant pour faire des tirages A3+ de qualité. C’est aussi moins exigeant pour les objectifs. Un objectifs bon avec le D800 restera bon sur le Df. Un objectif moyen sur le D800 brillera encore de mille feux avec le Df. Un peu comme il l’aurait fait avec le D700. Plus compact et aussi avec une manière plus traditionnelle de faire de la photo. J’aime bien le concept et je crois que je vais l’essayer. C’est en tout cas pour moi la dernière chance de garder mon matos Nikon. Alors, comme je suis quelqu’un de plutôt fidèle, je vais essayer de garder encore un eu la marque jaune et ses mystères. Garder encore un peu de la magie procurée par ces appareils pendant les deux dernières décennies. Je vais voir ce que ça donne.

J’ai parcouru en long en large et en travers les divers tests et essais réalisés avec le Nikon Df. Beaucoup on été fait avec du matériel de test dans les premières semaines suivant la sortie de l’engin. Peu ont été faite par la suite. Mais ce qui est mis en avant c’est la qualité d’image, la légèreté, la souplesse d’utilisation et aussi le beau rendu des couleurs. Le fait qu’il n’y ai pas de vidéo, n’étant pas vidéaste dans l’âme ne me pose pas beaucoup de problèmes. L’ergonomie et la prise en main me sont plutôt agréables. Certains agencement des mollettes ne sont certainement pas optimaux, mais on doit bien finir par les apprivoiser. Le principal problème restait le prix, mais là je crois que j’ai trouvé le moyen de le financer sans casser la tirelire. Ah, cette obsolescence programmée, quelle plaie! C’est bien pour ça que je cherche à retourner vers quelque chose de plus basique, de plus émotionnel. Alors Df, est-ce qu l’on va faire un petit bout de chemin ensemble? Est-ce que ça te dit? hein?

Publicités

Une réflexion sur “Df ou pas?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s