Voigtländer Nokton 35mm f1.2 II

20824374898_2df783383b_k

Le titre, c’est pour les moteurs de recherches, je devrais encore spécifier que je vais parler d’un 35mm de folie, que j’ai utilisé sur Sony A7 et sur Leica M et aussi de temps à autre sur Fuji X. Comme ça la visibilité serait encore plus grande. Bref, hors de ces considérations somme tout comiques, il y a derrière un besoin plus sérieux de parler du Nokton 35mm f1.2, un objectif rapide, un peu lourd, mais au combien génial par son rendu hors du commun.

17682215819_7d1c10c997_k

VM35 sur Fuji X-Pro1avec bague Kipon. Il nest pas compatible avec la bague originale Fuji.

J’ai cet objectif depuis bientôt 2 ans. Je l’utilisais avant couramment sur le Sony A7, parce que c’était un objectif qui ne bavait pas sur les bord et qui était franchement bien net au centre. Je le monte aussi de temps à autre sur le X-Pro1 de Fuji, c’est une combinaison intéressante, souvent gagnante. Et bien sûr, il va aussi très bien sur l’indétrônable M, mais aussi, le M9 et le M8 de Leica. C’est souvent la solution de remplacement pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent investir dans le Summilux 35mm f1.4 FLE de Leica. Mais cerise sur le gateau, ça a aussi très bien sur de l’argentique, dans mon cas avec le ZI.

20166346490_217b19b528_k

MP & Nokton 35 @ f1.2 / PP VSCO4 dans LR

Il y a quelques années, j’ai eu un autre Nokton, le 50mm f1.1. C’est un objectif pour lequel je nourri encore beaucoup de regrets, certainement injustifiés, mais j’en garde une certaine nostalgie ou j’ai tendance à oublier ce que je n’aimais pas en lui. Je l’ai remplacé par des Nokton 50mm f1.5 plus modernes et aussi par ce 35mm, sujet de cet article. Mais si par hasard, je tombe sur un Nokton 50mm f1.1 en occasion à bon prix, il y a bien des chances qu’il revienne un temps dans le giron familial.

20180882210_4124d0e356_k

MP & Nokton 35 @ f1.2 / PP VSCO4 dans LR

Les grandes ouvertures, c’est quand même quelque chose, ça a du caractère, ce n’est pas simple à maîtriser, ça nécessite pas mal de pratique pour bien maîtriser le plan de netteté. Et là, même l’autofocus ne peut aider, la simple oscillation du corps du photographe suffit à planter une mise au point parfaite. Avec le temps, on ne pense plus à arrêt la respiration et à caller les coudes pour être bien précis. Ici, en tout cas sur mes versions, pas de stabilisation, alors pour descendre au 15/ème de seconde, il faut ne pas avoir la tremblante du mouton. La mise au point et douce, même crémeuse ou onctueuse. C’est de la mécanique comme il n’y en a plus chez « CaNikon ». Monsieur Kobayashi aime semble-t-il les belles optiques comme on en faisait avant le tout plastique. Petite digression parce qu’elle me vient à l’esprit, je vais certainement parler d’un objectif tout plastique justement prochainement, le Nikkor 35mm f1.8 DX, mais monté sur du plein format. J’ai vraiment été comme on dit par chez moi déçu en bien. Mais c’est pour l’instant de la musique d’avenir.

ZI & Nokton 35 f1.2 / Tmax 100 / HC110

L’intérêt de ces grandes ouvertures c’est surtout le bokeh, les flous d’avant et d’arrière plan. Un peu ce qui fait la différence entre la grande cuisine et le fast food. Sans en abuser, c’est une manière de distinguer le sujet et de le sortie de son arrière plan. Avec ce 35, on arrive assez facilement à flouter les plans lointains, mais sans totalement empêcher de savoir quel est le contexte de l’image. C’est simplement plus subtil que ce que peut faire un X100 par exemple.

17636290122_0940ba8746_k

Pour parler encore du Sony A7, c’est un objectif qui se comporte plutôt bien avec la proximité du capteur, il y a certes un peu de vignettage, mais c’est totalement normal avec ces grandes ouvertures, en tout cas c’est à considérer comme tell. Par contre la netteté est surprenante même à pleine ouverture. Par contre, il est relativement difficile de maîtriser la profondeur de champ. L’oscillation naturelle du photographe peut complètement fausser la mise au point. A f1.4, c’est plus facile et tout aussi délicieux. Ce qui est très impressionnant c’est la qualité des successions de flous et des zones  de netteté. Un Summilux est certainement mieux, mais pour un cinquième du prix, le Nokton peut bien faire le job aussi. Sans être un mateur de pixels, je pense que la qualité est largement suffisante pour mettre au placard bien des objectifs de « classe internationale »… Le Nokton est un régal, avec une image douce et nette à la fois, tout en nuance et finesse. Comme tous les Nokton à grande ouverture, il est bien évidement lourd, métal et verre le compose sans à ma connaissance de partie en plastique. Ça change des Nikon, où polycarbonates et plastiques sont la norme.

19681205399_e1d7a51d5e_k

M9P & Nokton 35/f1.2

16301032308_7b3e1b869c_k

MP & Nokton 35/f1.2

16302839397_0b41ec2e2e_k

MP & Nokton 35/f1.2

12127607266_9510d9aa73_o

Sony A7 & Nokton 35/f1.2

12192771015_677c39414f_o

Sony A7 & Nokton 35/f1.2

15014619083_92b12fc86e_o

Sony A7 & Nokton 35/f1.2

Voilà donc une merveille a essayer si possible et plus si affinité. De mon côté, cet objectif est un indispensable, car il permet de faire des images avec un 35mm sans avoir le comportment d’un instamatic. Une merveille pour les amateurs de flous d’arrière plan. A mettre entre toutes les mains, pour peu d’avoir la patience de faire des images en mise au point manuelle.

Pour la suite, j’ai vu que j’ai assez de matériel pour présenter le Voigtlaender Ultron 21mm sur Sony A7. Va falloir que j’écrive encore un peu… avant la naissance de mon dernier… les nuits vont être sportives par la suite…

A ciao

Publicités

5 réflexions sur “Voigtländer Nokton 35mm f1.2 II

  1. Salut Dragan,

    Suite à ton avis circonstancié, je renonce donc au NOKTON 50mm F1.1 pour mon M9.
    Bien qu’ayant une préférence pour les 50mm, je lis ton avis élogieux sur le NOKTON 35mm F1.2 MK II. Comme je recherche avant tout un objectif à (très) grande ouverture (à prix abordable), je me dis que ce NOKTON pourrait bien faire l’affaire sur mon M9. J’envisage de lui adjoindre un filtre à densité neutre ND16 (ND1,2), soit un « gain » de +4 ouvertures.
    Suis-je dans la bonne voie ?

    J’ai fait un petit tour sur le marché des occasions mais ce 35mm est pratiquement introuvable (preuve qu’il est bon et qu’on le garde ?). N’y en aurait-il pas un à vendre dans ton entourage ?

    Bonne soirée (au coin du feu et en famille).

    Amicalement.

    1. Première chose, le Norton 50 est intéressant, mais ce n’est de loin pas le premier 50 à avoir. Il y a pleins de choix possibles. Je crois que je vais devoir faire un article là dessus. Pas tout de suite, je manque de temps en ce moment, mais bientôt, c’est une bonne idée. Maintenant, c’est toujours une question d’opportunité. Il y a ce que l’on aime, notre distance de prédilection par rapport au sujet, le rendu de l’objectif, le piqué, etc… Le Nokton 50 f1.1 est une légende, un Graal. Mais ce n’est pas la panacée.
      Dans les très grande ouvertures, il y a le légendaire Noctilux est ses déclinaisons. Compter 10K pour le plus moderne, 7K en cocasse, 4K pour un modèle des années 80.
      Le Norton 50 f1.1 de Voigtlaender n’est pas très net à pleine ouverture, en fait ce n’est pas ça le problème, parce qu’avec le Sony, on arrive à avoir de la netteté remarquable. La mécanique n’est pas très précise entre le télémètre d’un Leica Lambda et la bague du Nokton. Plus rare. il est possible de trover une version Sino-américaine à 50mm f0.95. Le Noktor. Très très rare.
      Du Maître Miyazaki, il y a le MS-Optical Sonnetar. 50mm f1.1. Petit, léger. Pas simple à obtenir. Import direct du Japon.
      Il y a aussi Canon en monture LTM. 50mm f1.4 Le summilux japonais, le 50mm f1.2 et le 50mm f0.95. C’est vieux, ça date des années 60, mais ça fait toujours rêver. Sur eBay pour quelques centaines d’Euros, voire un millier pour le dernier en bon état. Mais c’est un peu des objectifs pour champignonneurs.
      Maintenant toujours chez Leica, il y a de vieux Summilux. 1.5K. C’est intéressant. Chez Voigt, comme je l’écrivais, je pense qu’il y a le fameux Nokton 50mm f1.5 Asph. La copie moderne du mythique des années 50. C’est une merveille. Simple, facile et efficace. Après chez Zeiss, le Sonnar. f1.5, mythique.

      1. Merci pour ce nouvel avis très complet.
        En 50mm, j’ai déjà le Summarit F2.5 et le Zeiss Planar F2. Disons qu’en 50mm « classique », je suis servi. Je cherche maintenant un 50 voire un 35mm à très grande ouverture…
        La liste que tu me donnes correspond en tout point à celle que je m’étais faite, y compris la solution « exotique » de Monsieur Miyazaki… (les grands esprits se rencontrent).
        Encore merci pour ta disponibilité.
        Ma quête photographique se poursuit.

        Amicalement.

      2. Bon à par ça, il est toujours possible d’essayer avec un objet acheté à bon prix et de le revendre en cas d’inimitié pour une somme presque pareille… Après on sait… Le 50 f1.5 est un bon choix, je persiste… C’est ce qui se rapproche le plus du Summilux… Après faut-il encore le trouver à 450€…
        De nada, mi placer…

  2. Mais chez les 35, le Nokton est simplement une bonne réponse au Summilux 35 FLE de chez Leica. Certains puriste s’offusqueront, c’est pas grave c’est leur rôle. C’est une optique comme toutes les optiques rapides qui est elle aussi difficile à maîtriser. ä f1.4 elle est simplement magnifique. Le problème c’est qu’elle deviennent un peu nimbées dès que l’on est pas pile à la bonne distance.
    C’est pas facile et c’est un compromis entre rater des photos et avoir un chouilla de plus de flou d’arrière plan. Le Nokton 35 souffre aussi de son manque de légèreté. L’objet est gros et lourd. Il est en métal et en verre. Mais la qualité d’image est vraiment bonne. Il a du caractère. C’est comme un bon fromage. Il y a aussi le choix du 35 Ultron de dernière génération, moi, je l’aime bien. Après, les 35 f2 Biogon de Zeiss et Summicron de Leica. C’est des très bons choix aussi. Un peu plus facile à maîtriser. Toute la question est est-ce que l’on veut être affuté comme un athlète aux Olympiades à chaque fois que l’on veut déclencher… Pas facile comme choix.
    Pour les prix, il y en avait par chez nous pour 650 CHF et 490 pour le 50… Mais bon ça ne revient pas toujours…

    A ciao et bonne quête…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s