The Fuji Revolution

The great escape

C’est un moment intéressant, On m’a fait un commentaire comme qui j’écrivais beaucoup sur Fuji en ce moment. C’est sûrement parce que ça me trotte pas mal en tête. Un peu de torture mentale n’est pas si mauvais que ça. Bref, c’est un peu la grande révolution en ce moment. Il y a des choses que j’ai aimées et dont je me suis séparé. C’est le cas de mon Fuji X-Pro1, vendu ce jour avec un 35mm f1.4 dessus. Mon « Red Dragon » est vendu. Il est parti en moins de 15 minutes. Je suis assez étonné et en même temps c’est une bonne chose. Mais dans l’intervalle, j’ai aussi acheté un X-T1. Un peu pour remplacer le X-Pro1, mais aussi pour élargir les possibilités en photos de rues, principalement avec son déclenchement plus rapide et son autofocus de meilleure facture. Bon, je vends un X-Pro1 de seconde main contre un X-T1 de seconde main. Une question est pourquoi je n’ai pas attendu le X-T2. C’est une bonne question et je me la suis posé pendant un long moment. Le X-T2 ne sera certainement pas disponible de suite. Il va y avoir les conséquences du tremblement de terre de Kumamoto. Il y a déjà passablement de pénurie actuellement, certaines pièces optiques ne sont plus disponibles (e.g. 16mm, 35mm f2, etc…). Le prix et la demande seront effectivement à la mesure de l’attente pour ce boîtier.

Football fans

Dans mes changements, j’ai aussi changé mon parc optique. Récemment, j’ai presque complètement liquidé mon matériel Nikon. Il ne me reste que quelques pièces utiles pour le portrait et le reportage, 28, 35, 50 de base et 85, le tout en version 1.8. Du léger en somme. Je me suis aussi séparé du fabuleux 56mm f1.2. Une erreur peut-être, l’avenir me le dira certainement. J’ai aussi vendu l’ancien 35 f1.4 comme je l’écris plus haut.

Sous les voûtes

Il est vrai que les changements apportés par l’acquisition du X-Pro2 y sont pour beaucoup dans cette révolution. Le X-Pro2 est léger, compact, rapide et précis avec un objectif Fuji moderne. Peu après l’acquisition du X-Pro2, je me suis retrouvé avec les trois objectifs historiques, le 18mm, le 35mm et le 60mm. Le 60 est resté en ma possession pas plus de 48 heures. Définitivement trop lent, pas très pratique et il souffrait du même défaut que le 56mm, je suis trop loin de mon sujet. Etonnant, mais véridique. Ma distance de cadrage ne collait pas. Je me suis étonné de cette analyse. Mais en fait elle est véridique. Elle correspond à ma vision. Chez Fuji, j’aurai besoin d’un Noctilux… Un 50mm à grande ouverture. A voir ce qui va venir dans le courant de l’année. Vivement des infos sur le fameux 33 f1. Dans l’intervalle, je me suis dirigé vers le 23mm f1.4. Principalement parce que celui-ci possède une bague de mise au point embrayage et mécanique. Un élément qui fait la différence. Important pour la mise au point avec l’échelle de profondeur de champ. Je lorgne aussi sur le 16mm f1.4 pour la même raison. J’ai aussi acquis le 35mm f2. Plus petit, plus compact que la version 1.4, mais surtout aussi beaucoup plus silencieux et plus rapide que l’ancienne version. Je perds un stop, on verra si finalement c’est supportable question rendu d’image. Mais ce qui compte dans ce cas c’est un peu la vitesse. C’est étonnant, moi qui suis un chantre de la mise au point manuelle, je me retrouve à chercher l’autofocus le plus rapide. Il n’y a que les cons qui ne changent jamais d’avis. C’est un peu en phase avec mes nouvelles velléités de photographie de rue. La discipline est ardue et nécessite des moyens. En tout cas c’est comme ça que je considère cette approche. Là aussi, je m’étonne moi-même. Il y a une évolution en cours. Je ne renie pas mon approche avec le Leica. Mais il est vrai que la vitesse a son importance dans ce cas.

El Kino

Je m’amuse maintenant depuis une quinzaine de jours avec le X-Pro2. Il y a à mon avis encore du potentiel d’améliorations. Il y a aussi une belle courbe d’apprentissage de ma part aussi pour bien maîtriser l’engin en question. Je dois l’apprivoiser et ensuite je pense qu’il pourra donner toute sa quintessence. Il a qu’est sûr et il y a aussi du potentiel de mise  à jour du micro-logiciel pour encore aller plus loin avec son électronique. C’est une belle machine dans ce qu’elle est capable de produire. Ce n’est qu’un outil, mais quand l’outil est de qualité, l’artiste peut s’exprimer. Il y a bien des choses que je ne comprends pas très bien encore. Il a certaines fonctions de l’autofocus qui ne sont pas encore au pont. Celui dans des conditions de contre-jour en faible lumière (ISO 800) pompe pas mal et n’est pas des plus rapide. C’est emmernuyeux. Mais je pense aussi que je dois apprendre comme pour tout outil à le maîtriser et à le connaître. J’en suis arrivé à aimer mon Leica M9 plus que tout à cause de ça. Il sait répondre comme il faut, mais il faut que j’active les bonnes fonctions et que j’applique les bons paramètres. Il en va de même pour le X-Pro2. On verra ce que l’avenir nous dira…

Bird view

Du côté des objectifs, je suis aussi parti dans une autre recherche. Depuis longtemps, je pense que la trilogie 16, 23 et 56 sont le trio gagnant pour la photo de tous les jours, pour toutes les activités qui vont du paysage, au reportage, au mariage et au portrait en passant par la photo de rue. Le 56mm, je l’ai vendu à un moment où je ne pensais plus en avoir besoin. Dans mes réflexions récentes, j’avais pensé sortir de Fuji et me concentrer uniquement sur Leica et la monture M pour les objectifs. Mais, j’ai toujours besoins d’un appareil compact avec un autofocus valable. Certes, ce n’est pas le D500 de Nikon qui est une des bêtes actuelles dans ce domaine. Entre parenthèses, un des appareils actuels les plus impressionnant. Il mériterait un petit article, un test, juste pour tester plus à fond ses qualités et voir où va Nikon. Fin de la digression. Le X-Pro2 s’en sort pas si mal que ça et je pense que le potentiel d’amélioration est là. On n’en est pas encore au firmware 4.0 comme sur le X-T1, mais quand on  compare ce qui est faisable, ce qui a déjà été accompli, on entrevoit où nous allons pouvoir aller avec ce boitier.

Way up

Dans ma manière présente de l’utiliser, j’ai activé la fonction de l’obturateur électronique uniquement. Est-ce que je vais en revenir, je verrai bien. Mais le fait que la machine soit presque entièrement silencieuse est une chose que j’apprécie particulièrement. Je travaille aussi essentiellement en JPG, avec Photos sur OSX. Intéressant, car le résultat est clairement directement exploitable. Je ne crois pas encore avoir trouvé les bons réglages pour l’Accros, que je trouve un peu trop doux. Pas assez contrasté. Mais peut-être que mes conditions de lumières ne me le permettent pas. J’adore particulièrement le Classic Chrome. Ça reste une de mes simulations de film préférée. C’est excellent et même la conversion  en noir et blanc et extraordinaire. Et Lightroom? Ben là, ça blesse un peu. Les Fichiers Fuji sont difficiles à traiter. Ce n’est pas très bon, ou plutôt, ça part très vite en cacahouète. La montée en bruit est rapide. Mais à priori, ce n’est pas la seule marque qui a ce problème. Donc en ce moment, j’essaie des solutions alternatives. Une étonnante, mais pas complètement aboutie, est l’utilisation du logiciel Photos de chez la Pomme. Avec certains modules additionnels, le logiciel devient vraiment intéressant. Pour l’instant, je ne traite que les RAWs du X-Pro2 avec, mais les résultats sont très prometteurs. C’est une solution propre, même si elle n’est pas au niveau de ce que je peux réaliser à ce jour avec Lightroom sur d’autres boîtiers comme les Leica.

Johnny

De toutes mes tergiversations récentes, je ne pensais pas revenir à un X-T1, mais c’est bien ce que j’ai fait en en ramassant un de seconde main. Je dois dire que j’aime bien. La nouvelle version du firmware donne vraiment quelque chose de bien. Le comportement du X-T1 est étonnant et même au-delà de mes espérances. C’est bien plus convivial maintenant que le X-Pro1. Bien et encore utilisable. Ce qu’il y a de bien avec le X-T1. c’est son capteur. Il est bon et bien défini. Le images sont juste parfaitement cristallines.

In front of the big fork

Donc, je continue avec ça. Il est clair que j’ai une inversion totale de tendance. Je suis retourné vers du Fuji, alors que j’étais prêt à le sacrifier, je ne veux pas dire abandonner… Mais bref, voilà, c’est un retour massif de l’enfant prodigue. Pour l’instant, j’ai beaucoup de satisfaction à travailler avec et ça me donne quelques mouvement différents, me forçant à aller chercher d’autres angles de prise de vue. Je me rends compte que j’aime bine un peu plus large et je dois m’efforcer à rentrer dans l’image, ou si vous préférer à cadrer plus serré. C’est un bon exercice, une bonne évolution.

Meeting Mr Charles

 

Inside Charcoal

Little chat on the lake shore

Manos

 

Publicités

16 réflexions sur “The Fuji Revolution

  1. Bonjour,

    Très sympa vos articles, j’aime beaucoup! Et vos intérogations/remarques perso sont des plus intéressantes. Blog à suivre! 🙂
    Concernant votre 35 mm f2, pensez-vous que ayez en qualité d’image (flou, vignettage, dynamique des couleurs, etc) par rapport au 35mm f1.4?

    Cordialement

    1. La dernière version est simplement plus rapide et plus… étanche… Bref, mais pour dire qu’elle est meilleure, c’est difficile à dire. EN pratique ça ne se distingue pas vraiment, pour être parfaitement honnête. Un peu moins de flous, pour le reste, comme je le dis, c’est pas évident dans des photos de la vraie vie de le dire. Je ne fais pas de photos de mire, ça ne m’intéresse pas du tout. La photo, c’est pour m’aérer l’esprit, je fais assez de technique autrement. Donc, si vos critères sont la vitesse et l’étanchéité, alors le 35/f2 est pour vous. Il est aussi notablement moins cher, petit et léger. C’est un GO, comme le 35/1.4. Celui qui me turlupine, c’est le Zeiss Touit. Je me demande si le fameux micro-contraste Zeiss est au rendez-vous. Je n’ai pas la réponse actuellement.

      A ciao…

      1. Top! Merci pour votre réponse. Pour répondre à la question de la technique, ce n’est pas forcément mon premier critère mais… je n’aurais quand pas aimé être pénalisé par le F2 dans certaines situations de luminosité un peu biaisée par exemple. Les Zeiss sont des superbes objectifs mais… mon coeur va vraiment à Fuji, ça peut paraître un peu c… mais il y a un peu (trop) d’émotionel dans ce matos. J’ai lu votre dernier article. Perso, j’étais très Nikon avant Fuji. Mais une fois le X-Pro1 (et XT1 par la suite) étant passé par chez moi, ce n’étais plus possible de revenir en arrière.
        Bonne continuation, encore merci et au plaisir de vous relire.

      2. Je suis un peu perplexe encore par rapport à Nikon. Aujourd’hui, il ne me reste presque plus rien de la marque jaune, juste que quoi faire un peu de clichés de spectacles, mais c’est vrai quelle suis passé sous Fuji pour tout le reste. Il y a bien de quoi faire avec. Mais c’est vrai que l’on ne reste pas indifférent. Après, ça plait ou ça ne plait pas ceste aussi proposer à chacun et je le respecte. Je ne suis pas un fanboy, j’utilise un matériel qui me correspond et pour le reste, c’est un peu de la garniture. J’aime la manière dont ça fonctionne, ce n’est pas imparable, mais la plus part du temps ça marche bien. Alors voilà. Merci pour la lecture et les encouragements. A bientôt.

  2. Bonjour Dragan,

    Je comprends très bien tes choix cornéliens. Moi-même, je suis tiraillé entre Leica et Fuji : entre mon M9 et mon X-Pro1 (et X-E1 pour mes balades en moto). Des boîtiers certes dépassés (?) mais qui me donnent de bonnes images. Et c’est l’essentiel, non…?
    Ceci dit, si Fuji pouvait proposer un plein format à un tarif raisonnable, je pourrais faire des infidélités à Leica dont les prix sont malgré tout fort élevés.

    Salutations à toute la petite famille.

    Bon dimanche près de ton lac.

    Amicalement.

    Sympho.

    PS
    Que penses-tu du nouveau Blad X1D-50c : https://blog.mingthein.com/2016/06/22/announcing-the-hasselblad-x1d-50c/ ?

    1. Il va apparement y avoir du moyen format. On verra bien ce que ça donne. Pour lire reste, c’est vrai que le plein format c’est bien. Mais à voir ce qui est réalisable avec ce Fuji, il n’y a pas forcément besoin d’un plein format.

  3. Hello,
    Perso j’attend avec impatience l’arrivée du xt-2 qui devrait être officiellement annoncé le 7 juillet d’après les rumeurs… Et les rumeurs…
    J’ai hésité avec un xt-1 mais en prendre un pour le revendre…
    J’avais vu la faiblesse de l’af en contre jour déjà chez photovision à sa sortie. Le patron du magasin m’ayant mis dans le studio pour essayer en basse lumière 🙂
    Le xpro2 ne m’a pas séduit… J’ai pas compris… C’est comme ça y’a un côté subjectif. Bien sûr en quelques minutes on peu pas réellement tester mais la Ben ca a pas pris.
    Quand Francine m’a de nouveau refilé le xt-1 pour essayer le 90f2 Ben là il m’a parlé tout de suite! L’ai a évolué, pas mal maintenant!
    Reste plus qu’à trouver ce qui ira avec le xt-2… Probablement un 16f1.4 et un 18-135 objectif couteau suisse les deux étant tropi plus un 35f2 pour de la street…
    Après pour le financement, le x100t , 17-40l et 70-200f4 iront sûrement à la caisse…
    😉

    1. Le X-Pro2 est un appareil qui me plait de plus en plus en l’utilisant. C’est une machine redoutable. L’AF en contre-jour avec reconnaissance de visage est effectivement perfectible. Il suffit de le désactiver et ça marche à nouveau très bien. Il n’y a pas de machine parfaite dans toutes les conditions, si ce n’est un M, mais là c’est l’homme qui est au commandes.
      Pour les objectifs, un moment j’ai pensé réduire la voilure fortement avec Fuji, et au final c’est le contraire qui se passe. J’ai acquis en quelques semaines le 23/1.4, le 16/1.4, le 35/2 le 56/1.2 et le 90/2 est en route. Le tout en occasion ou presque. Une grande partie de mon matos Nikon est partie et m’a permis de m’équiper en Fuji. Je l’utilise dans toutes les circonstances et c’est assez épatant.
      Le X-T1 ou le X-Pro2, C’est pas une bonne question, les deux machines sont totalement complémentaires. Le x-T2 me semble aussi être un bon choix, mais dans l’immédiat il va falloir attendre pour l’avoir. Le X-T1 est actuellement à 600 CHF en seconde main avec garantie. Avec aussi la mise à jour du firmware 4.3, on a droit à une machine passablement géniale et surtout avec un capteur impressionnant. C’est le meilleur choix prix qualité du moment. En pas cher aussi, le X-T10 est à considérer comme second boîtier pas cher. C’est aussi une merveille.
      Pour les zooms, je ne sais pas trop quoi dire, je ne suis pas de ce bord-là, ça ne correspond pas à ce que je recherche. Mais c’est une chose effectivement totalement subjective.
      Il va y avoir aussi le 23/2 WR et un 50/2 WR qui devraient pointer le bout de leu nez prochainement. Il y aura de quoi faire. Summicron ou Summilux, tel est la question. de mon côté, je préfère le Summilux, c’est pourquoi, je suis parti dans le 1.4 chez Fuji…

      PS: Le 16 est vraiment magique, une merveille absolue.

      1. En Ayant maintenant bien utilisé mon X100T, que j’adore et déteste à la fois :-), j’ai remarqué que je n’utilisais plus du tout le viseur optique, préférant le viseur électronique, on s’y habitue vite! du coup le viseur hybride devient presque inutile à part pour gagner de la batterie.
        J’ai beaucoup d’hésitation à garder le x100T… avec mon bol à peine vendu, il aura la mise à jour…
        Finalement, j’ai pas envie de garder 30 apn. Et le Xt-2 (ou 1, on sait jamais, vu les prix qui baisse énormément…) pourrait aussi faire le Job du X100t. Même si légèrement plus gros…
        Je vois le XT-2 comme l’apn à tout faire. Autant, j’ai envie de pouvoir aller sous la pluie ou une petite bruine sans me faire de soucis (et ça qu’est ce que c’est bien! Ok le xt-1 et Xpro2 le font aussi), autant il peut être discret en photo de rue avec le nouveau 35f2 et un 18f2…
        Le 18-135 et le 16 pour les voyages! un Xt-2 et un 18-135 + un 16f1.4 c’est probablement génial en rando. Son piqué est très bon, il est super bien corrigé, trop, et stabilisé! Le couteau suisse! Bien sur, ici on est dans l’efficacité à l’extrême et j’aime ça!
        Je flippe à chaque fois que je suis au 5dmkii et 70-200 sous la neige et sous la pluie, a essayer tout sorte de plastique à mettre dessus, et des sachets dans le sac..
        Mais je suis pas encore assez persuadé pour vendre mon 135 et mon FF… Unique…

      2. Le Xt-10, j’ai de grosses mains et son côté non tropi fait que je risquerais de le revendre… biensur en attendant un XT-2.
        C’est un peu énervant tout sort cet été et je pars juste avant en Irlande… je peux rien mettre en vente… j’hésitais à prendre déjà un 18-135 et 16f1.4 mais n’ayant pas de body… ça sert à rien et probablement qu’il y a aura des prix kit… alors je reste patient et profiterais encore un peu de mon vieux matériel en Irlande en zigzaguant au travers des gouttes de pluies! :-)))

      3. Franchement, il y a pleins de X-T1 à 600.- CHF en ce moment, voire moins si tu as de la chance. Quand le X-T2 sera de sortie, c’est à dire d’ici Noël dans nos latitudes à cause des problèmes d’appro, tu pourras revendre ton X-T1 pour 500.- voire plus si tu as de la chance. C’est une option que j’ai prise. C’est bien pour l’Islande… : ))

  4. Fuji a vraiment su construire une gamme attachante et de qualité. Je pardonne même les faiblesses de construction du X-T1 tellement cet appareil me plait et me convient. J’ai retrouver le plaisir de faire de la photo grâce à ces appareils.

    Pour les optiques, je m’équipe de celles qui fonctionnent autant pour la photo traditionnelle que pour la photo infrarouge avec mon X-E1 défiltré, donc: 14mm, 35mm 1.4, 55-200mm. Je me suis séparée récemment de mon 16-55mm f/2.8, ne sachant plus quoi vraiment faire avec. Il fait actuellement le bonheur d’un possesseur du X-Pro2. Le 56 reste dédié au portrait.

    Je me confectionne actuellement mon kit de voyage avec le X100T et les compléments optiques. Pas eu l’occasion de tester ceci, ce sera pour le mois d’août.

    1. Didier C. est en train de constituer le même système. Moi, je l’ai eu, très bien en l’occurrence, mais je suis finalement attaché à un système plus ouvert. Le plaisir du X-Pro2 est manifeste dans ma photographie actuelle. C’est important.
      Pour le 16-55, c’est vrai que c’est du maousse costaud. Pas facile à prendre sur du X-Pro2. Volumineux, mais très bon. Intéressant la photo en IR. Comment as-tu procédé pour ton XE1?

      A ciao

      1. Pour mon X-E1 dédié à l’IR, j’ai trouvé un boîtier d’occasion (200.00 CHF) et qui avait peu de photos au compteur. Ensuite, je me suis rendu en Alsace pour le faire défiltrer par Richard Galli. Le défiltrage est ce qui m’a coûté le plus cher (350€) car beaucoup de travail sur les boîtiers Fuji et très délicat à réaliser. Ensuite, il suffit de se procurer des filtres infrarouge. J’ai essayé un pack de filtres Zomei et le résultat n’est pas si mauvais. Mais si on veut une qualité impeccable, il faut regarder du côté des marques connues comme Hoya et Heliopan. L’avantage d’un boîtier défiltrer est que tu peux réaliser des images en infrarouge sans devoir faire une exposition lente.

        Au final, la facture est 3x moins cher qu’un X-T1 IR. Revers de la médaille, je n’ai aucune garantie dessus. Mais le résultat me convient parfaitement et je m’amuse beaucoup en ce moment avec ce système. Et les images N&B que j’en tire sont très à mon goût.

    2. Le x100t et les compléments optiques sont géniaux pour le voyage. Le WCL (grand angle équivalent 28) est juste génial! Franchement, ce petit bout de verre est absolument impressionnant pas sa qualité optique.
      Le TCL est moins attachant puisque gros, mais le rendu est sympa. Il faut fermé à F2.8 pour avoir tout de même un peu de piqué. Mais à F2, le rendu doux peu aussi faire son effet.
      Attention de ne pas oublier de sélectionner le bon convertisseur! Autrement le JPG seront déformées. (bien que ça va encore….). Et attention à l’AF qui en prend un coup avec le TCL.
      Avantage, les poussières ne viendront jamais sur le capteur! C’est un des grands points fort du système!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s