Le grand chambardement

Après m’être posé un milliard et demi de questions durant tout le printemps, après avoir passé en revue où est-ce que je désirais m’orienter en photographie, j’ai pris quelques décisions, j’ai acheté en revendu, j’ai essayé un peu de tout pour finir retourner à l’essentiel. Nikon, c’est fini, adieu en attendant des choses qui me correspondent mieux. Sony A7s, c’est bien, c’est utile, mais c’est un peu trop décalé pour prendre des images rapides. Le bon vieux M9P, une merveille que je souhaitais garder encore quelques temps, mais qui ne me faisait pas rêver durant les longues soirées d’hiver. Restait à me recentrer sur la dernière frontière, le gadget ultime pour certain, mais pour moi la dernière machine qui me fasse rêver depuis longtemps. Donc avant de dévoiler la chute, je suis parti sur Fuji à corps perdu ou presque. J’ai fait le choix du X-Pro2, parce qu’il correspond plus  mes besoins. Je suis définitivement plus télémétrique que visée centrale. J’ai acquis les objectifs lumineux qui vont avec, du 14, du 16, du 23, du 35, au 56 et au 90mm. Une sacrée collection qui me permet de faire tout ce que je faisais avec Nikon, avec moins de cas de raté cependant. Restait le cas de Leica. C’est de ce côté-là une merveille que j’affectionne. L’appareil photo ultime, la légende. Dans cette légende, il y aussi le M, mais le M Monochrom. C’est ce que j’ai décidé essayer maintenant. Demain, je vais aller chercher un Monochrom et commencer à jouer avec. J’aurai alors bouclé la boucle. Ce sera la fin d’une histoire avec pleins de boîtiers extraordinaires. Mais il faut revenir à la réalité économique et vendre les choses pendant qu’elles ont de la valeur. Je suis content de mon matériel Fuji, les objectifs sont extraordinaires, des merveilles vraiment au delà de ce que j’espérais. Maintenant, il me reste  me concentrer sur les choses qui vont bien avec Leica.

21731990885_992b0817c9_k

MM & LM50/0.95 (Francine de Fujifilm CH).

A bientôt avec la suite. J’espère que ça va combler mes besoins futurs, donner une certaine marque à mes images, particulièrement pour les mandats et autres Jobs photographiques.

A ciao

Publicités

9 réflexions sur “Le grand chambardement

  1. Salut Dragan,

    Coïncidence (une de plus) : j’attends mon MMonochrom d’un jour à l’autre. Acheté d’occasion dans un superbe état, il est actuellement à Wetzlar pour changement de capteur. Ainsi tant mon M9 que mon MM1 auront le nouveau capteur.
    Reste plus qu’à faire de belles images…

    Salutation à toute la petite famille.

    Amicalement

    Sympho.

      1. Merci pour la rèponse, moi je voudrais vendre mon M8 son Summarit 35/2.5 et le Summicron 35/2 V3, ne garder que le M7 et economiser pour m’acheter le dernier Monochrome. Voilà mon problème existentielle en ce moment!

  2. La recherche de la marque, du style, celui qui nous permet de se démarquer des autres, est bien difficile, tout autant que de trouver le matériel qui nous convient.

    Ce matériel m’a redonné goût, il y a 3 ans, à la photographie, à sortir faire des images. Mon choix d’objectifs, ou plutôt le choix de conserver certains et d’autres non, s’est fait sur la capacité de ceux-ci en photographie infrarouge.

    Le matériel étant là, je m’attaque à la recherche de ce style qui me démarquera. Et là, le chemin est encore long et, je suis sûre, le matériel évoluera encore.

  3. Quel bonheur de lire ce site et de découvrir ces belles photos! je vais revendre mon A7 dont je ressors hyper deçu je vais essayer fuji, x-t10, x100t ou xt-1 mon coeur balance fort!!!!! comment traitez vous vos NB? je les trouve sublimes!
    Merci

  4. Bonjour,
    Après avoir utilisé un D700 pendant quelque années. Je m’en sers encore pour mon boulot car je trouves, entre autre, le « grain » surtout à 1600 sublime. Mais beaucoup trop lourd et très peu discret au quotidien et surtout en voyage.
    Je suis passé au Fuji XE2 et ensuite au Xpro2. Et ce qui me gène le plus en APSC est la trop grande profondeur de champ. Même si je ne suis pas comme certains qui photographies tout et n’importe quoi, du moment qu’il y un superbe bokeh.
    Je trouve qu’un plein format (24×36) apporte plus de relief a l’image, de sensualité. Il y a comme une sorte d’effet 3 D. Et encore plus en 6×6 ou les transitions de flou sont encore plus subtiles. Mais vu le prix….
    Dommage , je pensais avoir trouvé le Graal 😉
    Amicalement.

    1. Il n’y a pas de graal, on pense l’avoir et il y a toujours autre chose. Maintenant il est vrai que le 135mm f2 AI de Nikon sur un D700 c’est sublime. Le X-Pro2 est à mon sens parfois trop parfait, il donne de bien meilleurs résultats avec des objectifs de l’époque argentique… C’est curieux et fantastique à la fois. A essayer… Un vieux 35mm Nikon par exemple. On retrouve le pop 3d… La tonalité et les superbes transitions. C’est étonnant vous verrez…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s